Astronotus

Astronotus ocellatus
Astronotus ocellatus, Oscar, Astronotus
Classe : Actinopterygii
Ordre : Perciformes
Famille : Cichlidae
Genre : Astronotus
Espèce : ocellatus
Nom commun : Oscar, Astronotus
Taille : 35 à 45 cm
Origine géographique : Amazonie, Guyane
Rareté : Courant

Description de Astronotus ocellatus

Note : la photo en couleur montre des jeunes de la variété rouge (xanthisme) avant développement de la coloration.

Le nom de genre, Astronotus signifie "orné d'un astre, d'une étoile" (point lumineux) et le nom d'espèce, ocellatus, indique "pourvu d'un ocelle".

Son aire de répartition géographique est vaste, couvrant tout le bassin de l'Amazone (Amazone, Parana, Rio Paraguay, Rio Negro, Orénoque), la Guyane. Il a même été introduit accidentellement en Floride. Parmi les cichlidés d'Amérique du Sud, c'est un géant du groupe : il peut atteindre 45 cm dans la nature, mais ne dépasse guère 35 cm en aquarium. Il est adulte à partir de 10 - 12 cm.

aquariologie :


Importé pour la première fois en Europe en 1929, à Berlin; premières reproductions obtenues aux U.S.A. en 1933 et en Allemagne en 1934. Deux espèces Astronotus ocellatus et orbicularis Hasermann 1911 étaient encore distinguées. Astronotus orbicularis est regroupé sous l'appellation d'Astronotus ocellatus. Un autre membre du genre existe : Astronotus crassipinnis (Heckel, 1840).

Description biologique :


Corps allongé relativement élevé, aplati latéralement (hauteur 2 à 2 1/4 et longueur de la tête 2 4/5 à 3 fois dans la longueur) ; ouverture buccale légèrement arquée, lèvre inférieure proéminente; préopercule dépourvu d'écailles. 33 - 38 écailles dans la plus grande longueur, 17 à 20 écailles dans la plus grande hauteur. ligne latérale sur 2 lignes incomplètes (antérieure supérieure, postérieure inférieure). Dorsale débute au dessus du bord postérieur de l'opercule, rayons durs peu allongés (maximum 1/3 de la longueur de la tête); pectorales aussi longues que la tête; caudale arrondie ; pédoncule caudal court. Coloration très variable au cours du développement et en fonction des individus. De nombreuses variétés ont été sélectionnées. Les jeunes sont d'abord en robe très foncée avec le plus souvent des nageoires plus claires; après 3 à 4 semaines, on perçoit le développement de fasciatures, des bandes transversales (aspect général plus coloré) mais l'ocelle est encore à peine visible. Les spécimens plus âgés perdent l'ornementation transversale et acquièrent des dessins très variés : bandes, marbrures, taches, ocelles, foncées (brunes, jaunes, vertes, rouges). Un ocelle foncé, cerclé de rouge et de noir, se situe à la base de la caudale.

Différenciation sexuelle chez Astronotus ocellatus


Assez difficile. Les mâles ont le plus souvent 3 taches foncées à la base de la dorsale, les nageoires un peu plus grandes; au moment de la ponte, le tube génital de la femelle est plus large et plus évasé, celui du mâle étant plus étroit et plus pointu.

Fiche de maintenance détaillée de Astronotus ocellatus

Qualité de l'eau :

Les conditions de maintenance sont faciles et notre Astronotus ocellatus est plutôt indifférent à la qualité de l'eau; ces grands cichlidés préfèrent cependant une eau pas trop dure et un pH légèrement alcalin.

Compte tenu de la taille que peuvent atteindre les spécimens, il est nécessaire de prévoir un grand bac de 500 litres ou davantage, orné de roches ou de racines de grande taille (éviter les angles vifs), difficilement déplaçables; prévoir des plantes robustes, profondément enterrées (recouvrir le sol de gros galets) ou flottantes. température optimum 22 - 25° (26 - 28° en période de reproduction), 18 - 20° en hiver. Supportent 16° pendant quelque temps.

Cohabitation et comportement :

Activité et relations sociales très variables selon les individus. Certains sont apathiques, souvent à demi couchés près du sol, timides et ne se déplaçant guère ; d'autres sont plus actifs, peu timides et s'apprivoisent facilement. Généralement très turbulents au moment de la distribution de la nourriture (attention aux projections d'eau). De même, certains spécimens sont très sociables, d'autres par contre très vindicatifs. De jeunes spécimens élevés ensemble dans de grands bacs s'entendent le plus souvent parfaitement. Tolèrent également la présence d'autres espèces. Eviter cependant des Poissons de petite taille qui pourraient servir de repas. Plus agressifs en période de ponte.

Alimentation et nourriture :

Peu exigeants et très voraces, Astronotus ocellatus mange habituellement toute nourriture présentée : larves de chironomes, tubifex, Vers de terre, Nereis, moules, chair de Poisson, viande, Poissons vivants, aliments secs, etc.

Protocole d'élevage et reproduction Astronotus ocellatus :

Comme chez de nombreux Cichlidés, les couples aiment à se former par affinités. Aussi est-il conseillé d'élever plusieurs spécimens dans un même bassin au départ et de leur laisser le libre choix des partenaires ; les couples sont souvent très stables. Imposer le choix est, le plus souvent, vouer à l'échec tout espoir de ponte et même provoquer des bagarres. La parade nuptiale donne lieu à des ébats souvent bruyants et spectaculaires (éviter de les perturber). La ponte a lieu sur une pierre plate préalablement nettoyée (500 oeufs). L'éclosion a lieu 34 jours après la ponte ; les parents prennent soin des oeufs ; ils creusent souvent un "nid" dans le sable au fond duquel ils rassemblent leur progéniture. Après quelques jours, les jeunes commencent à nager, quittent le nid en groupe, surveillés attentivement par les parents et reviennent vers le nid le soir et au moindre danger.
Nourrir les jeunes à l'aide d'infusoires, de nourriture sèche, de petites daphnies, d'Enchytrées hachées, etc. Croissance très rapide dans de bonnes conditions (sans nitrates).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site