Aphyo de Celia

Aphyosemion celiae
Aphyosemion celiae, Aphyo de Celia
Classe : Actinopterygii
Ordre : Cyprinodontiformes
Famille : Nothobranchiidae
Genre : Aphyosemion
Espèce : celiae
Nom commun : Aphyo de Celia
Taille : 5 à 7 cm
Origine géographique : Cameroun
Rareté : Rare

Description de Aphyosemion celiae

Le nom de genre (créé par Pyers en 1924), Aphyosemion, signifie « poisson (littéralement Sardine ou anchois) portant une bannière ou un drapeau. Le nom d'espèce, celiae, est dédié à Miss Celia Epie.

Origine et aquariologie :

Scheel et Clausen découvrirent cette espèce en 1966, en plusieurs localités au sud du plateau habité par Fundulopanchax cinnamomeum Clausen, Cameroun sud-occidental. Scheel la retrouva en 1969 à une trentaine de kilomètres du plateau, à Mambanda près de Kumba (localité typique). En 1970, Blair ramena de son expédition plusieurs variétés de coloration récoltées près de Kumba. Enfin, en 1971, Trewavas permit, par ses recherches, de mieux connaître la distribution de cette espèce que la coloration générale rapproche d'Fundulopanchax cinnamomeum, mais qui possède des points rouges sur les flancs. Est probablement un endémique du Haut Mungo.

Le mâle atteint 7 cm dans la nature ; la femelle est un peu plus petite. Les types ont 36 mm (mâle) et 35,5 mm (femelle) en longueur standard (LS). Aphyosemion celiae appartient à la sous-famille des Rivulinés.

Description :

Se distingue des autres Aphyosemion (mâles) par la caudale, dépourvue de prolongement, et son patron en croissant marron-jaune ou rouge, suivant les populations, caractères très rares dans le genre. Ces caractères, ainsi que d'autres, communs à Fundulopanchax cinnamomeum (ex-Aphyosemion…), inclinent à penser qu'il s'agit d'une convergence de coloration entre ces deux formes qui pourraient occuper des niches écologiques équivalentes dans la nature.

Notons enfin la réticulation rouge sur la gorge qui fait penser au groupe calliurum-australe-ahli. La livrée de la femelle est marron clair, terne comme chez la plupart des Aphyosemion.

Données méristiques : D. 11-12 ;A. 14-16 ; LL. 29-32. Cette variation méristique, établie sur 20 spécimens, est faible.

Ces quelques lignes montrent l'importance de la morphologie (proportions, écailles, rayons des nageoires etc.) et du patron (striatures, réticulations etc.), la coloration générale étant sujette à de grandes variations, suivant les populations qu'il faut absolument éviter de mélanger.


Position systématique :

Aphyosemion celiae remplace au sud, dans la plaine, Fundulopanchax cinnamomeum qui peuple un étroit plateau près du mont Roumpi. La pente raide qui relie les deux régions interdit tout échange génétique entre les populations des deux espèces qui sont donc strictement allopatriques. Les deux espèces sont d'ailleurs différentes par leur morphologie, et plus encore par leur cycle de développement. Aphyosemion celiae est un Aphyosemion au sens strict, non annuel ou semi\-annuel, tandis que Fundulopanchax cinnamomeum est un annuel nécessitant jusqu'à 4 mois d'incubation à sec. Chez celiae, le nombre haploïde de chromosomes est de 10, tandis que chez cinnamomeum il est de 20 et plus de 10 mutations chromosomiques seraient nécessaires pour passer de l'un à l'autre ; le caryotype de la nouvelle espèce se rapproche beaucoup plus de celui d'une population de Aphyosemion calliurum, vivant sur les pentes septentrionales du volcan, à Mondongo (Cameroun occidental).

De l'examen des chromosomes et de leurs mensurations, on peut déduire que Aphyosemion calliurum est le type le plus ancien et cinnamomeum le plus récent, mais il serait incorrect de considérer celiae comme une forme intermédiaire entre eux ; on doit plutôt considérer que celiae et cinnamomeum dérivent l'un et l'autre d'un stock camérounien de calliurum.

Ecologie :

Espèce vivant dans les marigots et ruisseaux de forêts. La composition de l'eau est, selon Scheel : pH = 6,8 à 7,0, TH = 7 ; selon Blair : pH = 6,6 à 7,0, TH = 0 à 6. La température, en janvier 69, était de 24 à 26 °C. Pluviométrie annuelle : 2500 mm. Espèces sympatriques à Mambandâ : Epiplatys sexfasciatus, Procatopus similis.

Fiche de maintenance détaillée de Aphyosemion celiae

Qualité de l'eau :

espèce assez tolérante vis-à-vis des qualités de l'eau : pH acide à neutre, dureté faible à moyenne. Assez sensible à la pollution par excès de nourriture. Comme tous les killies, un couple d'Aphyosemion celiae ou un trio peuvent être élevés dans vingt à trente litres d'eau.

Cohabitation et comportement :

Espèce farouche, qui se cache dans le mop. Effrayée, elle se précipite vers la surface et saute verticalement ; il faut donc prévoir un couvercle sans le moindre trou. Le comportement intraspécifique est très bon ; les batailles entre les mâles ne sont que des parades rituelles d'intimidation. Comportement interspécifique non observé, l'aquarium d'ensemble étant peu recommandé.

Alimentation et nourriture :

Les nourritures préférées sont les Drosophiles et les larves de Moustiques.

Son rôle biologique contre la «malaria» -paludisme- est efficace.

Protocole d'élevage et reproduction Aphyosemion celiae :

La reproduction, du type B, est assez facile. Quelques oeufs sont pondus, chaque jour, au milieu du mop à bouchon. Les oeufs, assez gros pour des Killies (13 mm de diamètre environ), ont une membrane à réseau hexagonal et éclosent au bout d'une quinzaine de jours à 210 (plus difficilement en eau dure). L'apparition d'une diapause d'une semaine ou plus, juste après la gastrulation, est encore imparfaitement expliquée. Les oeufs sont sensibles à l'attaque de la mousse, et doivent être mis en incubation artificielle dans une boîte plastique, remplie d'eau de l'aquarium, additionnée d'acriflavine. Une recette pour faire éclore des oeufs à terme, mais récalcitrants, est de les introduire dans un tube en verre, avec un peu d'eau, et de mettre le tout dans votre poche pendant quelques heures. Aphyosemion celiae est l'un des rares Aphyosemion à croissance lente, la différenciation des sexes n'étant possible que vers 7 ou 8 semaines.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×