Ancistrus commun

Ancistrus sp ancistrus
Ancistrus sp ancistrus, Ancistrus commun
Classe : Actinopterygii
Ordre : Siluriformes
Famille : Loricariidae
Genre : Ancistrus
Espèce : sp ancistrus
Nom commun : Ancistrus commun
Taille : 8 à 15 cm
Origine géographique : Espèce hybride mais souches venant de l'Amazone
Rareté : Courant

Description de Ancistrus sp ancistrus

Poisson de fond brun, l'Ancistrus sp. ancistrus est souvent tacheté de blanc, il présente une sorte d'épine sur les nageoires qui obligent à beaucoup de précaution lors de la capture!

Provenant du cours supérieur de l'Amazone, "Masse d'armes" est le terme général décrivant les membres de ce genre, en raison des nombreuses pointes rigides qui hérissent leur museau (surtout chez les mâles) et fait une allusion indirecte à son aspect cuirassé. La photo présente un spécimen capturé dans le fleuve Tocantins (Amazone supérieur).

Le genre Ancistrus, dans le sous\-genre Ancistrinae, compte 60 espèces mais est en constante évolution en fonction des nouvelles espèces découvertes très régulièrement.

Fiche de maintenance détaillée de Ancistrus sp ancistrus

Qualité de l'eau :

T° : 22 à 30 °C
pH : 6.5 à 7.5
dureté : 2 à 15 °GH

Cohabitation et comportement :

Toutes espèces correspondant à l'eau exigée. Relations interpécifiques excellentes, mais lorsqu'ils veulent menacer, ils adoptent un comportement particulier, consistant à frotter leur corps contre celui de l'éventuel adversaire.

Alimentation et nourriture :

omnivore à dominante herbivore, c'est un phytophage. S'il ne trouve fruits et légumes régulièrement dans son alimentation, il s'attaquera vite aux plantes. Par exemple, ils apprécient les épinards et le chou bouillis.

Protocole d'élevage et reproduction Ancistrus sp ancistrus :

Le dimorphisme sexuel entre mâles et femelles des Ancistrus est assez simple : les mâles (comme sur la photo qui accompagne cette fiche) ont de nombreux barbillons sur le museau tandis que les femelles sont nettement moins fournies! Le sexage des jeunes Ancistrus, loricaridé très apprécié et commun, peut intervenir à 4,5 ou 5 cm grâce à ces barbillons. C'est donc bien la taille des juvéniles et non l'âge qui importe pour la différenciation des sexes.

Leur offrir beaucoup de cachettes et les laisser vivre sans trop s'en occuper en les nourrissant copieusement, surtout avec de la nourriture vivante! C'est le mâle qui veille sur les oeufs et ensuite, sur la progéniture d'alevins.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×